En complément de notre enquête sur les rythmes scolaires, nous vous proposons le dernier rapport du Sénat sur cette thématique.

La commission de la culture, de l’éducation et de la communication et la commission des financesdu Sénat ont chargé quatre de leurs membres d’établir un bilan complet de la réforme desrythmes scolaires, après trois années de mise en œuvre. Après 6 mois de recherche, il a été présenté le 7 juin dernier devant l’ensemble du Sénat.

Une fois n’est pas coutume, le groupe de travail reconnait l’absence totale d’éta des lieux avant la mise en place des rythmes scolaires et pointe les difficultés de financement.

Seul  aspect positif : la communication entre les différents acteurs  a été favorisée et développée.

Il en ressort 5 recommandations :

  • Mener au préalable une évaluation scientifique des conséquences de la réforme sur les apprentissages
  • Élargir la réflexion à l’année scolaire en révisant le calendrier scolaire
  • Ne pas revenir aux rythmes d’avant 2013 afin d’apporter un peu de stabilité
  • Mettre des réserves  pour les communes souhaitant revenir à la
    semaine de quatre jours, pour éviter une disparition totale du dispositif et une augmentation des inégalités territoriales et sociales.
  • Pour celles souhaitant conserver le rythmes actuel, leur laisser la possibilité de trouver d’autres modalités en place et conserver le financement CAF/Etat.

On constate néanmoins dans ce rapport que seules les collectivités territoriales ainsi que les organismes financeurs ont été consultés. Il n’ y a aucune allusions sur le ressenti des enseignants sur cette thématique alors qu’ils sont les premiers à  en subir les conséquences dont notamment la fatigabilité accrue des élèves.

0

Le CNESCO, nouvel organisme d’évaluation de l’Education Nationale vient de publier son rapport annuel.

Il met à disposition dans son rapport des fiches thématiques

0