Signature des décrets d’application du PPCR

C’est par Twitter que Gérald Darmanin, Ministre des actions et des comptes publics a annoncé le 15 septembre dernier qu’il a enfin signé les décrets d’application du PPCR pour l’ensemble de la fonction publique d’état.

Pour les enseignants, le décret  d’application est paru dans le JORF n°0108 du 7 mai 2017du 7 mai 2017. Il s’agit du décret n° 2017-786 du 5 mai 2017 modifiant divers décrets portant statut particulier des personnels enseignants et d’éducation du ministère chargé de l’éducation nationale.

Pour rappel, le PPCR remplace l’ancienne évaluation professionnelle jusqu’alors faite d’une note adminstrative et une note pédagogique.

 

Les évaluations CP 2017

Le ministère a annoncé dernièrement qu’il souhaitait évaluer tous les élèves de CP en français et maths dès leur entrée en CP. Cette évaluation se passera la deuxième quizaine de Septembre.

Voici les évaluations qui seront proposées aux élèves aisi que les livrets du maître (Source l’expresso du 05/09/2017 du Café Pédagogique).

cp17fcaiselevep1-page-001                 cp17evaensp1-page-001  

 

cp17mathsprofp1-page-001                               cp17mathselevep1-page-001

De nouvelles évaluations en CP et en 6e

Lors de sa conférence de rentrée, Jean-Michel Blanquer a indiqué qu’il allait mettre en place des « évaluations diagnostiques » nationales en français et mathématiques pour les élèves de CP et de 6e. Ces tests seront réalisés dès la rentrée et en novembre pour les classes de 6ème.

fotolia-evaluation462Des évaluations pour évaluer quoi ?

Elles sont censées être une photo des compétences des élèves à un instant T. et ainsi permettre aux enseignants de davantage individualiser «leurs pratiques pédagogiques», selon le ministère.

Dans ces évaluations, on retrouve les classiques attendus en français et Maths, mais la compréhension semble mise de côté.

L’évaluation en CP

Elle se fera en 2 temps :

  • une évaluation diagnostique passée par tous les élèves dans la première quinzaine de septembre. Elle se compose de 3 cahiers :un cahier de français, un cahier de maths et un cahier de consignes pour l’enseignant.
  • une évaluation de fin d’année  aura lieu dans 200 écoles seulement et permettra d’évaluer l’effet du dédoublement. Elle sera passée sur tablette et portera sur le lire écrire compter et aussi le vécu de l’enfant à l’école. On peut légitimement s’interroger sur son contenu et de l’intérêt de la passation sur tablette.

L’évaluation en 6e

En 6ème, les élèves passeront tous en novembre une évaluation en français et maths sur support numérique. Cela signifie que tous les collèges disposent des moyens nécessaires pour cette passation. Quand on connait l’état et les disparités d’équipement numérique suivant les communes où les départements, cela peut complètement fausser ces évaluations car tous les élèves n’ont pas les mêmes chances d’accès au numérique.

Jean-Michel Blanquer et les évaluations

Ce n’est pas la première fois que Jean-Michel Blanquer souhaite mettre en place des évaluations de ce genre. Celles de 2009 ont laissé d’assez mauvais souvenirs puisque loin d’évaluer les compétences des élèves, ces dernières devaient servir à évaluer…les professeurs.

Reste à savoir ce que vont devenir les résultats de ces évaluations.Le ministère promet de ne pas utiliser ces données. Mais les enseignants devront quand même saisir des feuilles Excel et les envoyer à leur IEN.

De plus, aucun des syndicats n’est pour ces évaluations  car elles sont construites sans aucune concertation avec les enseignants et n’apportent rien ni à l’élève, ni à sa famille. Au contraire,  ces tests risquent d’être anxiogènes pour les familles.

Ce ne sont que les premières évaluations, puisque le programme « éducation » d’Emmanuel Macron  indiquait ceci : « Nous introduirons, au début de chaque année, des bilans personnalisés, de la classe de grande section à la troisième, afin que les enseignants disposent d’une base fiable et utile pour mesurer les progrès de chaque élève, et qu’ils choisissent les meilleurs outils pour un enseignement adapté aux besoins de chacun ».

Sea, Sex, Lsun…(ou pas !)

En ces temps de remplissage et de lutte acharnée avec le LSUN (Livret Scolaire Unique  Numérique) , une petite dose d’humour de nos copains du JJmag vous permettra de vous détendre et d’éviter d’avoir l’air de pervers psychopathe de notre ami ci-dessous. 

sea sex lsun

Le décret d’application du PPCR est paru au JOFR

L’évaluation des enseignants change à compter de cette année et les notes administratives et pédagogiques sont remplacées par le PPCR.

Le décret  d’application est paru dans le JORF n°0108 du 7 mai 2017du 7 mai 2017. Il s’agit du décret n° 2017-786 du 5 mai 2017 modifiant divers décrets portant statut particulier des personnels enseignants et d’éducation du ministère chargé de l’éducation nationale.

Mais puisqu’on vous dit que c’est De Gaulle !

Par L.

« 23h30.
10eme copie de brevet blanc corrigée.
Sur dix copies, deux dans lesquelles je lis, noir sur blanc, que le maréchal Pétain, c’est de Gaulle.
propagande 1

Le gars moustachu dont on leur rebat les oreilles en histoire depuis trois mois, le gars-Vichy, le gars-armistice, c’est DE GAULLE.
On leur met un paratexte, on leur met des légendes, on leur met des notes de bas de page.
Qu’importe.
Mordicus.

Le bonhomme propagandant sur l’affiche propagandiste à mort (et au cas où ils seraient trop cons, on leur indique que « Pendant l’Occupation, des campagnes de propagande font la promotion du régime de Vichy et de son chef, le maréchal Pétain »), ce mec-là, c’est de Gaulle. »

propagande 2

Mais on s’en fout. Puisque le niveau monte.

Débat sur la pertinence des notes

Par Isabelle S.

« Bonjour les feignasses. Allez, zou, j’initie un débat. Voilà, feignasse en lycée j’ai de plus en plus de mal avec les coefficients des devoirs, pour tout dire je trouve cela injuste. Pourquoi la capacité à faire un exposé, donc des recherches, organiser son travail et son temps, passer à l’oral, par exemple, serait moins important que de savoir faire un DS ? Pourquoi participer correctement, faire avancer le cours, intervenir de manière pertinente, corriger les exercices ne serait pas aussi important, et donc valorisable par la note que savoir faire un croquis ? J’entends bien qu’il faut les préparer à l’examen et je le fais, ce n’est pas le sujet … mais je m’interroge sur les notes … Un avis ? »

N’hésitez pas à répondre en commentaire.