Un guide pour feignasse débutante

Débuter dans l’enseignement n’est jamais simple. On a toujours peur de mal faire et on se pose plein de questions : Est ce que j’ai assez d’autorité ? Comment monter une séquence ? Comment gérer les élèves ?…

En attendant la formation passionnante sur ce thème de l’ESPE, le réseau Canopé et la revue Sciences humaines offre aux enseignants un extrait de 50 pages de l’ouvrage « Guide du jeune enseignant » de Fabrice Herviau

guide jeune enseignant

Pour se le procurer il suffit de suivre la procédure expliquée ici.

Sur l’informatique

Comme on utilise de plus en plus le numérique, les feignasses que nous sommes, nous devons souvent nous équiper à titre personnel. Et cela a forcément un coût alors autant réduire les frais autant que possible.

réduc pc

Voici quelques réductions offertes aux enseignants

Achat d’ordinateur :

  • HP : ordinateurs, imprimantes

Des réductions jusqu’à 30 % sur des ordinateurs fixes ou portables, imprimantes, PDA… Offre réservée aux étudiants, parents d’élèves et enseignants.
Boutique HP en ligne

  • Apple : ordinateurs et périphériques

Des réductions sur des ordinateurs fixes ou portables, lecteurs MP3, imprimantes… 
Offre réservée aux étudiants majeurs et enseignants.
Boutique Apple Education

  • Dell : ordinateurs et périphériques

Des réductions de 3 %à 10% suivant le montant de la commande sur des ordinateurs fixes ou portables, lecteurs MP3, imprimantes…
Offre réservée aux étudiants, parents d’élèves et enseignants. 
Site Dell « employés de l’éducation nationale »

Vous pouvez déduire vos achats de matériel informatique et leurs consommables de vos impôts.

bonne ideeConcrètement, si vous achetez un ordinateur utilisé à titre professionnel, vous pourrez déduire :

  • soit son prix total s’il n’excède pas 500 € hors taxes (600 € TTC) ;
  • soit 1/3 de sa valeur pendant 3 ans si son prix excède 500 € HT.

Il faut donc vérifier avant de le déclarer que cela soit plus intéressant que l’abattement de 10%.

Logiciels

  • Bureautique

Suite à l’accord passé par le MEN avec Microsoft, la suite Office (Word,Excel, Outlook, Publisher etc..) est disponible pour 11.10€  (contre 79/89€ minimum Tarif grand public).Il faut, par contre justifier son appartenance à l’EN avec son adresse mail académique.

En logiciel libre, Libreoffice offre une bonne alternative à Microsoft office.

  • Antivirus

Il existe de nombreux antivirus efficaces et gratuits comme AVAST ou AVIRA  (licence annuelle  pour les deux ).

Le ministère de l’éducation nationale a conclu un marché avec la société TrendMicro pour protéger les ordinateurs des écoles, collèges et lycées publics et privés ainsi que ceux de ses services centraux et déconcentrés. Cette possibilité s’inscrit dans le temps (durée 5 ans), financée par le ministère.

Le cadre du marché autorise chaque agent de l’éducation nationale à bénéficier d’une licence de ce produit pour son ordinateur personnel à des fins professionnelles sur 3 postes maxi.

Pour y avoir droit, une simple adresse académique (…@ac-orleans-tours.fr par exemple) suffit  sur ce formulaire  car un lien de téléchargement et les clés d’enregistrement vous seront envoyés à cette adresse. Attention cette version n’est pas à installer dans les écoles.Pour les écoles, il faut contacter le Conseiller Technique Tice de votre circonscription.

Multimédia

Adobe : Des réductions de 75 à 90% (suivant l’académie) sur de nombreux logiciels Adobe. Mais l’offre n’est disponible que pour les établissements scolaires.
Site Adobe éducation

Il faut néanmoins guetter les promotions sur leur site classique car il y a des offres intéressantes comme par exemple Adobe première Element et Adobe Première Photoshop pour 79€ les deux au lieu de 99€/logiciels.

L’équivalent en libre de Photoshop est le classique et non moins efficace,  GIMP (de nombreux tutos sont disponibles en ligne).

Pour le montage vidéo, en dehors de Windows movies maker, largement suffisant pour un usage pédagogique, il y a Vidéopad.

Pour réaliser   des tutos rapides , Bandicam permet de faire des vidéos d’écrans avec une animation à chaque clic pour que les élèves se repèrent bien.

 

 

Mayotte : Grève commune des IEN et des enseignants

 Ce 6 juin dernier a eu lieu à Mayotte  une journée de mobilisation générale. Au niveau de l’éducation, les inspecteurs de l’Education nationale rejoignent pour la première fois le mouvement de grève des enseignants du premier et second degré.

Comme l’a signalé le journal le Figaro dans son article, il est rarissime que les enseignants et les les inspecteurs de l’Éducation nationale (IEN)  fassent front commun pendant une grève.

Les principales revendications sont :

  • le gouvernement « prenne en considération le retard du système éducatif »
  • le départ de l’actuel vice-recteur, Nathalie Costantini
  • des mesures pour rendre attractif le 101e département français afin de pallier le manque de professeurs et d’instituteurs sur  et d’attirer les titulaires

Cela fait suite au rapport alarmant du CESE local sur l’éducation  selon lequel un tiers des plus de 15 ans jamais scolarisés et que  74% des jeunes Mahorais en difficultés de lecture.

Les profs ne savent plus pour qui voter?

Dans un article du Parisien du 16/03/2017, on apprend que les professeurs ne savent pas trop pour quel candidat vont-ils voter lors de l’élection présidentielle. Il a longtemps été dit que le vote enseignant était un vote de gauche. Mais on peut aussi s’interroger sur cette notion de vote profs. Nous sommes 800 000 et nous aurions tous les mêmes idées ? les mêmes idéaux politiques tous, les 800 000 ?  C’est faire ici d’un cas une généralité..Il aurait plus juste que quelque soit le milieu social ou professionnel, beaucoup de français ne savent toujours pas pour qui voter.pour qui voter

Et les raisons de cette indécision sont multiples et variées. Il y a autant d’avis que de personne. et vous, savez vous pour qui allez-vous voter ?

 

Enquête : Les enseignants face au handicap

par Jennifer Brd

Bonjour à tous,
Dans le cadre de mon master et pour la réalisation de mon mémoire, je mène une enquête auprès des enseignants du primaire, et plus particulièrement ceux qui travaillent/ont travaillé avec des élèves en situation de handicap.
J’ai besoin d’un grand nombre de réponses, vous me seriez donc d’une grande aide pour le partager avec vos connaissances, collègues etc. 🙂
Voici le lien :

handicap

Besoin de soutien pour un PES

par Anonyme

« Bonjour à tous.
Voilà je vous présente mon cas.
Je suis actuellement PES dans l’enseignement privé sous contrat en 2ème année de stage suite à une reconduction de stage (je suis déjà titulaire du master MEEF). Ma 1ère année a été un calvaire (peu accompagné par ma tutrice qui était aussi ma chef d’établissement, aucune relation avec l’enseignante titulaire (en gros chacun sa mer**), et l’ISFEC (l’ESPE du privé) qui ne m’a jamais validé car à chaque visite rien n’allait. J’ai donc été inspecté et bizarre super inspection, « j’ai passé un bon moment » de la bouche de l’IEN qu’on m’avait décrite comme une Cruella mais au contraire très bienveillante, ce qui m’a permis grâce à son rapport (que je n’ai jamais eu entre les mains, normal ?) d’être reconduit. Mais cette année rebelote : rien ne va (les notes des élèves sont bonnes (désolé je suis obligé de noter car c’est la politique de l’établissement), les parents ne se plaignent pas, ma binôme bosse beaucoup avec moi et me conseille (quel changement !)) ma tutrice ne voit pas de progrès, ISFEC non plus, et chef d’établissement ne me soutient pas. Ils ont provoqué une réunion le 17 janvier avec ma tutrice, mon chef d’établissement, ma visiteuse ISFEC (j’ai fait le choix de garder la même qu’en première année, erreur !!!), le directeur de l’ISFEC, et la directrice diocésaine adjointe : j’ai eu l’impression d’être à mon « procès » : enchaînement de négatif, et quand on me posait des questions j’étais tellement déboussolé que je n’ai même pas réfléchi à ce que je répondais… Ils m’ont donné un ultimatum d’un mois, visite le 28 février matin par ISFEC et 6 mars matin par tutrice, avec des sous-entendus pour en gros me dire que si je souhaite changer de voie professionnelle leurs portes sont ouvertes (et donc que je peux démissionner ça les arrange). Si rien ne change inspection informée. J’étais au plus mal en sortant de cette réunion que j’en ai vomi dans ma classe en allant récupérer mes affaires. Je ne sais pas comment j’ai réussi à faire les 65km de route pour remonter chez moi… Le lendemain j’avais rendez-vous chez mon médecin pour juste un simple certificat médical pour la salle de sport qui a abouti à un arrêt maladie de 15 jours car j’avais 18 de tension et quand je lui ai raconté il ne m’a pas laissé le choix. J’ai quand même consciencieusement fait toutes mes prépas et transmis à ma binôme. Pendant ces vacances j’ai pris du temps de réflexion, je ne sais pas encore ce que je veux faire = continuer quitte à être inspecté et qu’elle dise qu’on arrête (ce qui au moins excusez moi permet d’être indemnisé et donc de pouvoir me retourner car je suis fils unique avec des parents dépendants (mon père le devenant de plus en plus, ma mère handicap 75%)) ou démissionner sans avoir quelque chose pour me retourner et du coup « leur donner raison ». Je suis syndiqué, mais j’ai peur car ma déléguée premier degré est très mal vue dans toute la sphère et j’ai peur de représailles…
J’ai quand même fait toutes mes prépas pour cette semaine où je rattaque, mes corrections. Mais je suis perdu…
J’ai envie de faire ce métier, j’aime ce métier, mais j’ai l’impression que je ne fais pas ce qu’on demande en respectant pourtant les programmes officiels et en étant bienveillant vis à vis des élèves tout en prenant en compte la différenciation (qui n’est jamais suffisante d’après eux). Je comprends que je suis seul maître de mon avenir mais je me suis permis de faire ce post en espérant trouver des soutiens, des conseils.
Si mon post dérange, vous pouvez le supprimer.
Je suis disponible en message privé si vous voulez de plus amples précisions.

Enquête sur la formation continue des enseignants

Questionnaire Flash : la formation continue des enseignants
Pour un travail d’étudiants, nous vous serions reconnaissants de transmettre ce questionnaire sur la perception de la formation continue par les enseignants. Merci de partager aux enseignants de votre réseau (maternelle, primaire et secondaire) de votre réseau.

enquete-formation

Un grand merci !!!
Rémi, Nadia, Martin

Un groupe Facebook pour les professeurs déficients auditifs

Un groupe d’entraide facebook  pour professeurs déficients auditifs vient de voir le jour.

surdite

Il s’agit d’ un groupe « fermé » qui peut intéresser certains d’entre vous liés de près ou de loin à la surdité dans l’enseignement mais en tant qu’enseignants. Nommé « Enseignement et surdité : les astuces » , il est là pour favoriser l’entraide entre collègues toutes disciplines confondues et nous permettre d’échanger nos points de vue et surtout des astuces. Ne restons donc plus seuls face à des problématiques classiques…