Prof, un métier digne des films d’action !

Par Virginie

Nouvelle casquette aujourd’hui : scénariste de film catastrophe !!! En effet, en réunion pour remettre à jour le ppms, il nous a fallut imaginer ce que l’on ferait s’il y avait une intrusion dans l’école. ..

Par Jacques Risso

J’ai fini par une crise de fou rire à pleurer, en m’imaginant sortir de la classe en rampant, après avoir pris une balle entre les deux yeux, pour aller déclencher l’alerte intrusion, puis revenir, éteindre les lumières, récupérer mon portable au passage pour communiquer avec les collègues, se coucher par terre avec les enfants après avoir fermé à clé toutes les portes ( vitrées ! ) et tiré un meuble de 200 kg devant celle de la classe . Et tout ça dans le plus grand silence, parce qu’il ne faut pas que l’intrus sache qu’on est là !!! En même temps, dans une école en pleine journée, normalement il y a des élèves et des enseignants !
Ah oui, j’allais oublier : en cas d’envie pressante, il y a le seau !!!!
Bref : un grand n’importe quoi !!!😁

Une révolution conservatrice à l’Éducation nationale ?

Emmanuel Macron a affirmé à de nombreuses reprises que la question de l’éducation serait au centre de ses priorités. La nomination de M. Blanquer comme ministre de l’Éducation nationale inquiète cependant. Certains voient en lui l’homme du retour aux méthodes du passé tandis que d’autres s’interrogent sur la libéralisation de l’école avec notamment l’autonomie des établissements. Et les annonces faites ces derniers jours ne sont pas faites pour rassurer le mondede l’éducation : distribution des fables de La Fontaine, casiers à portable, chorale d’accueil de rentrée etc…

Dans ses chroniques, Jacques Sapir interroge deux spécialistes de l’éducation et des questin de société : Natacha Polony, journaliste et essayiste, spécialiste des questions de société et d’éducation et François Durpaire, maître de conférences en sciences de l’éducation à l’université de Cergy-Pontoise auteur notamment du livre « La Fin de l’école » chez PUF.(début de la vidéo à 4:38)

La nouvelle réforme des rythmes scolaires ne sera pas mise en place avant 2018

Une autre mesure phare du programme « Education » d’Emmanuel Macron  pose autant d’interrogation que celle de la mise en place des 12 élèves par classe en CP en éducation prioritaire.

reforme-des-rythmes-scolaires

En effet, il était question que chaque commune décide ou non des rythmes scolaires dans leurs écoles.

Lors d‘une entrevue entre notre ministre et l’association des maires de France, le propos a été nuancé : Le choix du rythme scolaire devra se faire en collaboration avec les services de l’EN dont dépend chaque école à savoir l’IEN de secteur.

Le délai étant un peu court pour organiser ces discussions et trouver également le financements nécessaires aux communes souhaitant continuer à proposer des TAP, cette nouvelle réforme serait reportée à la rentrée 2018.

L’école moderne de Célestin Freinet en 1958 et L’enfant roi de maria Montessori

Deux émissions intéressantes de France culture :

« Plaçant l’élève au centre de son enseignement, Célestin Freinet a mis en place une pédagogie moderne et innovante. »

C’était mieux avant ?

Trouvé sur Internet

« 1969
Je suis instituteur, il gèle à pierre fendre, je jette des seaux d’eau dans la cour de récré pour que les élèves puissent faire des glissoires. Tout le monde est content ! On prolonge les récrés.
1999
Je suis directeur, la cour est verglacée, je demande aux ouvriers de l’école de jeter du sel de déneigement sur toute la cour. Tout le monde est content ! On abrège les récrés extérieures.

Michel doit aller dans la forêt après la classe. Il montre son couteau à Jean avec lequel il pense se fabriquer un lance-pierre.
1969 :
Le directeur voit son couteau et lui demande où il l’a acheté pour aller s’en acheter un pareil.
2016 :
L’école ferme. On appelle la gendarmerie. On emmène Michel en préventive. TF1 présente le cas aux informations en direct depuis la porte de l’école.

1969 :
Tu fais une bêtise en classe. Le prof t’en colle deux. En arrivant chez toi, ton père t’en recolle deux autres.
2016 :
Tu fais une bêtise. Le prof te demande pardon.
Ton père t’achète une console de jeux et va casser la gueule au prof.!!!

Dominique et Marc se disputent. Ils se flanquent quelques coups de poing après la classe.
1969 :
Les autres les encouragent, Marc gagne.
Ils se serrent la main et ils sont copains pour la vie.
2016 :
L’école ferme. FR3 proclame la violence scolaire, relayée par BFMTV et ITélé en boucle et TF1 au journal de 20 heures.
Le lendemain, Le Parisien et France Soir en font leur première page et écrivent 5 colonnes sur l’affaire.

Jean tombe pendant une course à pied. Il se blesse au genou et pleure. Sa prof Jocelyne le rejoint, le prend dans ses bras pour le réconforter.
1969 :
En deux minutes Jean va beaucoup mieux et continue la course.
2016 :
Jocelyne est accusée de perversion sur mineur et se retrouve au chômage, elle écopera de 3 ans de prison avec sursis.
Jean va de thérapie en thérapie pendant 5 ans. Ses parents demandent des dommages et intérêts à l’école pour négligence, et à la prof pour traumatisme émotionnel. Ils gagnent les deux procès.
La prof, au chômage et endettée, se suicide en se jetant d’en haut d’un immeuble. Plus tard, Jean succombera à une overdose au fond d’un squat!!!

Comme dit l’autre : On vit une époque vraiment formidable !!!