L’autre jour, on m’a dit : “Toi, ça va, ton boulot, c’est tranquille”.

Portion de journée de CP. Ecriture des devoirs.

R a demandé : On écrit à quel jour ? J’ai répondu : Quel jour sommes-nous aujourd’hui ? R a répondu samedi, j’ai dit : Non, sinon je serais dans mon lit.
My m’a dit : On écrit où? J’ai pensé “dtc”, je me suis retenue, j’ai souri, j’ai dit : Quel jour sommes-nous aujourd’hui ?
R m’a demandé si on était mardi. J’ai dit non. M m’a dit : On est jeudi. J’ai répondu : Ça commence par un V.
S a demandé si elle pouvait aller aux toilettes. J’ai dit oui.
J’ai demandé à Ma d’arrêter de discuter avec son copain et d’écrire ses devoirs, à Joachim de ramasser son stylo et à D de s’asseoir sur sa chaise car c’est gratuit.
Mx m’a dit : J’ai pas de crayon. J’ai dit : Regarde dans ta trousse.
Rayan m’a demandé si on était mardi. J’ai dit non. My m’a dit : Vendredi. J’ai dit : OUI ! C’est ça ! Comme si elle avait trouvé le Graal.
Célia a demandé si elle pouvait aller aux toilettes. J’ai dit oui.
Joachim m’a dit : Mais en fait, le stylo qui est par terre, il est pas à moi. J’ai dit : Tu peux quand même le ramasser.
J’ai dit à M : Arrête de discuter avec ton copain, 2ème fois. J’ai regardé dans la trousse de Mx , j’y ai trouvé 5 crayons. Je me suis dit : Il se fout de moi ? J’ai dit : Tu as mal cherché.
A a couru dans la classe, je lui ai dit : Tu reviens en marchant.
R m’a demandé s’il devait écrire à mercredi. J’ai fait ma tête de desperate maîtresse, j’ai soupiré, j’ai capitulé, j’ai dit : Tu écris à lundi.
Al a dit : On écrit à Lundi ? J’ai dit oui.
A a re-couru dans la classe. Mx m’a dit : Mais en fait, les crayons dans ma trousse, ils sont pas taillés. J’ai dit à A de revenir en marchant et à Mx de tailler ses crayons. Mx m’a répondu : Mais en fait, j’ai pas de taille-crayons. J’ai dit : Cherche dans ta trousse.
L m’a dit : Je trouve pas mon cahier de texte. J’ai répondu : Cherche dans ton cartable.
Ax m’a demandé : On écrit où ? J’ai pensé “dtc”, j’ai souri, j’ai capitulé, j’ai dit : à lundi.
J’ai demandé à N : Où sont tes lunettes ? Il a souri.
L m’a dit que son cahier de texte n’était pas dans son cartable. A m’a dit : Toilettes ? J’ai répondu : Pardon ?
J’ai cherché dans le sac de L, j’ai sorti son cahier de texte.
H a hurlé : MAÎTRESSE !!!! J’AI FINI !!!!  R a demandé : Faut faire quoi ? J’ai répondu à H que je n’étais pas sourde et à R : Bah, ça fait 25 minutes qu’il faut écrire ses devoirs.
A a répété : Toilettes ? J’ai répété : Pardon?
Mx m’a dit : J’ai cherché mais j’ai pas trouvé mon taille-crayons. J’ai cherché dans sa trousse, j’ai trouvé son taille-crayons, j’ai soufflé, j’ai dit : Tiens. Maintenant tu peux écrire tes devoirs s’il te plaît ?
A a répété : Toilettes? J’ai fait ma tête de desperate maîtresse, j’ai soupiré, j’ai capitulé, j’ai dit : Oui, vas-y.
C a dit : Maîtresse, c’est l’heure de la récré. J’ai souri. S m’a demandé : Tu es de service ? J’ai dit non. L m’a demandé : Tu es de service ? J’ai dit non. Je peux rester avec toi ? J’ai dit non. Al m’a demandé : Je peux rester avec toi ? J’ai dit non. L m’a demandé : Pourquoi ?

J’ai dit : PARCE QUE J’AI BESOIN DE CALME !!
Le prochain qui me dit que mon boulot est tranquille, je le flagelle avec une tringle à rideau.
Capisce ?

(Petit clin d’œil à tous les autres métiers. Humour, bien sûr. Votre métier doit lui aussi avoir son lot de fatigue. Certains sont bien plus éprouvants que le mien.
Je ne me plains pas, j’évoque.
J’adore mon métier et mes élèves plus que les tartines de Nutella ).

0

Enseigner.

Verbe.
Transmettre un savoir. Apprendre une science, une discipline à quelqu’un. Instruire. Cultiver. Éduquer. Civiliser. Réparer la photocopieuse.

Nettoyer le vomi. Soigner les petits bobos. Garder son sang-froid devant les GROS bobos. Eviter les bagarres dans la cour et parfois se prendre un coup de poing au passage. Bosser 50h par semaine quand le monde entier pense que tu ne travailles que 15h. Se faire traiter de feignasse.

Réparer la colle remontée tout en haut du tube pour voir jusqu’où ça va et du coup s’en mettre plein les doigts. Nettoyer le pipi. Nettoyer le caca. Moucher des nez. Justifier ses 4 mois de vacances.

Gérer la colère des enfants. Apprendre aux enfants à gérer leur colère. Gérer la colère des parents. Apprendre aux parents à gérer leur colère. Voir les yeux d’un enfant pétiller. Accepter la surdité précoce.

Réparer le serre-tête cassé en trois. Apprendre de ses erreurs. Attraper 2 gastros, 1 angine, 1 série de poux et 1 grippe par an. Comprendre que les enfants ont bien meilleur fond que certains adultes. Expliquer qu’une gomme coupée aux ciseaux en vaut deux.

Déminer les taille-crayons. Fermer les fermetures Eclair. Réparer les fermetures Eclair. Lacer les chaussures. Apprendre aux enfants à lacer leurs chaussures. Enfiler une paire de gants à 30 enfants et maudire l’hiver.

Finir la journée avec au minimum une trace de craie ou de Velleda sur les doigts ET les vêtements. Expliquer à un enfant que donner un coup de pied à un camarade, ça fait MAL. Justifier le trop-peu de devoirs. Justifier le trop-plein de devoirs. Expliquer aux enfants la politesse.

Répéter 6 fois la même phrase. Aimer. Répéter 6 fois la même phrase. Créer. Répéter 6 fois la même phrase. Coiffer. Répéter 6 fois la même phrase. Rire. Répéter 6 fois la même phrase. Ecouter. Répéter 6 fois la même phrase.

Ne pas pleurer devant les enfants. Ne pas pleurer devant les parents. Pleurer. Se décourager. Se remotiver. Faire grandir les enfants. Aider. Corriger. Comprendre que “Maîtresse” est désormais ton 2ème prénom. Essuyer les larmes d’un enfant. Essuyer les larmes des parents. Essuyer les larmes des collègues. Essuyer ses propres larmes.

Avoir de la compassion. Vivre dans le bruit. Former la génération de demain. Etre fier. Compter le nombre de prénoms que tu connaîtras à la fin de ta carrière. Etre aimé, adoré, admiré, détesté. Etre ferme, attentionné, bienveillant, passionné. Etre au centre de l’attention.

Compter en années scolaires. Apprécier les mois de Juillet et Août. Travailler pendant les vacances. Travailler les week-ends. Faire des photocopies. Plein. Dépenser de ta poche pour la classe. Avoir mal au crâne. Avoir mal à la gorge. Etre aphone.

Dire chut dans la classe. Dire chut au restaurant. Dire chut chez toi. Dire chut dans les magasins. Se retenir d’aller aux toilettes et attraper une cystite. Faire des bisous. Recevoir des bisous. Plein. Tout plein. Etre fatigué et adorer son métier.

Enseigner, c’est ça !

0

Hier fut un grand jour pour moi : j’ai épousé un homme merveilleux.
Cet homme qui accepte de passer des soirées seul parce que j’ai des corrections, des préparations.
Cet homme qui accepte de ne plus me voir pendant 1 semaine et me propose même son aide quand il faut remplir les livrets.
Cet homme qui me prépare un repas quand je reviens d’une sortie parce qu’il sait que je vais être HS.
Cet homme qui m’accompagne à la fête de l’école pour nous aider.
Cet homme qui défend les profs parce qu’il sait ce que ce métier implique.
Cet homme qui comprend cette passion qui m’anime et qui, je l’espère, ne me quittera jamais (l’homme ET la passion ).

Merci à lui, mon mari, et merci à tous les conjoints et enfants de profs.

0