Qui nous empêche d’en inventer un ?

 

 

C’est la période des vœux et je cherchais comment vous formuler les miens.
Des mots sont venus, pas ceux que j’attendais.
Mais puisqu’ils étaient là je les ai écrits et 
à l’aube de cette nouvelle année je vous les offre :

 

 

Dehors le feu et le sang
Partout
Le chaos
La planète qui meurt
Nos corps empoisonnés
Les animaux torturés
Un monde qui se fracture
Des valeurs pulvérisées
Des téléphones comme compagnons
La misère à nos portes
Le règne des puissants
Les libertés qui reculent
Le fascisme qui rôde

La colère
La peur
Partout
Compliqué
Terrifiant

Et pourtant
Dedans
Chez nous tous
Parfois enfoui
Souvent à fleur de peau
Des émotions intactes
De l’amour
De la générosité
De la compassion
De l’empathie
De l’humour
Et puis les sourires
La tendresse
La transmission

Dehors, le monde s’embrase
Dedans, nos cœurs flambent
Parce qu’on est la cause
Mais aussi la solution

Alors pour 2019 si on faisait le pari de l’intelligence
De nous réveiller
De nous lever
D’avancer
Chacun à notre manière, comme on peut, comme on veut
Chacun à notre rythme, à petits pas ou en courant
Chacun comme on le sent, dans notre coin ou ensemble
Mais sans baisser les bras
Comme des sentinelles
Comme des remparts
Pour nous
Pour nos enfants
Pour la terre que nous leur laisserons

Tant il est vrai que c’est à partir de l’infime que se déploie l’immense

 

Marilyn Buisson

2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.