Petite séance improvisée !

Comme je ne suis pas très fort en maths, je me suis fait une fiche de préparation adéquate, on ne se refait pas…

Séquence de maths
Titre : analyse et comparaison de données.
Objectif : calculer pour comprendre et comparer les chiffres donnés par un petit notable de Neuilly- sur- Seine.
Matériel : un calendrier annuel, une calculatrice, un papier, un stylo.
Le cadre étant posé, je m’active, je pointe, je tire la langue, je me gratte la tête (plusieurs fois), je souffle, j’essuie les quelques gouttelettes de sueur qui perlent sur mon front… Ce n’est pas facile de me glisser dans de tels habits étriqués… Mais bon, je poursuis mon effort.
Après ce travail intense (niveau CM), voici les résultats :
J’ai pris, pour comparer ce qui est comparable, uniquement les jours travaillés sans les week-ends, les jours fériés et les congés + RTT (30 jours pour les salariés).
Une année moyenne, un enseignant du 1er degré (et les profs qui ont des emplois du temps sur 5 jours) est présent sur son lieu de travail 177 jours et se repose 188 jours. Donc 177 : 30 = 5,9 mois de présence sur son lieu de travail et 6,1 mois de repos.
Cette même année, un salarié est présent sur son lieu de travail 224 jours et se repose 141 jours. Donc 224 : 30 = 7,5 mois de présence sur son lieu de travail et 4,5 mois de repos.
Nous arrivons donc à une différence de 1,6 mois de repos entre les enseignants et les salariés.
Selon ce mode de calcul plutôt réducteur (non je ne parle pas de la taille), la confusion est bien entretenue entre travail réel et présence sur le lieu de travail.
Je ne ferai pas sur l’article le niveau d’études, le travail réel d’un enseignant avec les préparations, les corrections, etc… et le salaire !

Voilà c’est dit !
Bonne journée, bande de feignasses en vacances.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.