La fin de la semaine de 5 jours met au chômage des milliers d’animateurs

On a rarement vu une réforme ou du moins un assoupplissement des règles être aussi vite adopté et mis en place. Il faut dire que pour les petites communes les TAPs représente une part importante  de leur budget. Seulement voilà, pour animer les TAPs, les communes ont du embaucher des salariés souvent jeunes et précaires.

Souvent ces contrats n’étaient que de  quelques heures par semaine et certains en avaient plusieurs pour arriver à un salaire presque correct.

Gageons qu’en septembre le nombre de chômeurs sera plus élevé, tous ces animateurs se retrouvant au chômage.

http://rmc.bfmtv.com/emission/semaine-de-4-jours-entre-25-000-et-30-000-emplois-d-animateurs-sont-menaces-1216130.html

[wpvideo UaqWnElq]

0

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.