Calendrier des vacances scolaires 2018/2019

Est paru aujourd’hui au BO, le calendrier des vacances scolaires 2018/2019.

Pour la métropole uniquement

(les Calendriers des DROM seront accessibles ici dès leur parution):

vcances 2018-2019

Le ministère précise que :

  • Si on est d’examen, on  sont en service jusqu’à la date fixée pour la clôture de ces examens par la note de service établissant le calendrier de la session.
  • Deux demi-journées (ou un horaire équivalent), prises en dehors des heures de cours, pourront être dégagées, durant l’année scolaire, afin de permettre des temps de réflexion et de formation sur des sujets proposés par les autorités académiques.On assiste ainsi à une annonce officielle des réunions et des formations en dehors des heures de cours en soirée ou le mercredi après-midi
  • Il n’y aura pas cours le  vendredi 31 mai 2019 et le samedi 1er juin 2019.
  • Les vacances débutant le samedi, pour les élèves qui n’ont pas cours ce jour-là, le départ a lieu le vendredi après les cours.

La fin de la semaine de 5 jours met au chômage des milliers d’animateurs

On a rarement vu une réforme ou du moins un assoupplissement des règles être aussi vite adopté et mis en place. Il faut dire que pour les petites communes les TAPs représente une part importante  de leur budget. Seulement voilà, pour animer les TAPs, les communes ont du embaucher des salariés souvent jeunes et précaires.

Souvent ces contrats n’étaient que de  quelques heures par semaine et certains en avaient plusieurs pour arriver à un salaire presque correct.

Gageons qu’en septembre le nombre de chômeurs sera plus élevé, tous ces animateurs se retrouvant au chômage.

http://rmc.bfmtv.com/emission/semaine-de-4-jours-entre-25-000-et-30-000-emplois-d-animateurs-sont-menaces-1216130.html

La fin du monopole de la MGEN

Le 6 juillet, le ministère de l’Éducation nationale a annoncé pour ses personnels, pour ceux des ministères de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, de la culture et des sports, le référencement de trois organismes de protection sociale complémentaire : la MGEN qui reste référencée, AXA-Interial et la CNP-assurances.

Logo_MGEN_2015Jusqu’à présent,  la MGEN, mutuelle professionnelle historique du monde éducatif avait été seule à être référencée. Elle fait partie des sécurités sociales de la fonction publique et est également une mutuelle. Le plus souvent, le plus simple est d’avoir sa sécurité sociale et sa mutuelle au même endroit.

Lorsqu’on rentre dans le métier ou les des changements familliaux (mariage, pacs, naissance etc.) se pose la question de la couverture sociale.Si on choisit la MGEN, la cotisation se fait le plus souvent par prélèvement direct sur le salaire (sauf indication contraire de votre part) et est fonction de votre indice. Plus votre indice est élevé, plus votre cotisation sera élevée. Rentre aussi en ligne de compte, la formule de protection que vous aurez choisi. Vous trouverez toutes ces informations dans un article très complet   de Julien Delmas.

mutuelle-sante@w_720

Mais la MGEN n’est pas forcément la plus adaptée à votre cas et vous n’êtes obligsé  de  souscrire de couverture santé et/ou prévoyance complémentaire. Il arrive que la couverture mutuelle de votre conjoint soit plus intéressante d’un point de vu tarif et prestations. Il est courant sur les groupes et forums de profs de voir la question suivante : Quelle est l’alternative la plus intéressante ? Le plus souvent reviennent Harmonie mutuelle, la MAGE, etc..

La MGEN a un point fort :  la prestation « Prévoyance  » qui vous garantit votre salaire en cas d’arrêt maladie ou accident grave. On peut y adhérer sans être couvert par la mutuelle MGEN pour environ 40€/mois.

Maintenant reste à savoir si l’ouverture à la « concurrence » ne risque pas d’amoindrir les prestations.

 

Les petits français ont-ils trop de vacances

A l’heure où de nombreuses communes sont revenues à la semaine de quatre jours, la question se pose de savoir comment sont réparties les vacances scolaires chez nos voisins européens. La comparaison de la durée des grandes vacances laisse penser que les petits français ont moins de vacances que leurs petits copains européens. C’est vrai pour les vacances d’été, mais pas pour le reste de l’année. Explications en images :

PPCR : Echelons et reclassement

Merci à Jean-Paul Minichino pour l’information

Comme on parlait des échelons et du reclassement à partir de septembre 2017, voici la grille qui explique bien ce qui nous attend.

http://69.snuipp.fr/…/Capture_d_e_cran_2016-11-10_a_10-38-2…
Et pour la hors-classe, voici ce que dit un syndicat :

« Pour une promotion de grade (=hors classe), il faudra atteindre 2 ans dans le 9ème échelon pour être promouvable. La promotion est conditionnée au résultat du troisième rendez-vous de carrière. Mais l’accord PPCR prévoit aussi une promotion qui sera accordée une fois dépassée une durée de carrière qui sera fixée à 4 ans dans le 11ème échelon. Tous les collègues pourront ainsi obtenir une promotion à la hors classe s’ils ont une carrière complète. »echelon ppcr

Une fable pour notre ministre

Par anonyme

Une collègue exceptionnelle 😂 !
Car oui, dans notre école, nous devons accueillir 26 élèves par classe + des élèves à besoins spécifiques, qui ne sont pas comptabilisés, donc impossible d’ouvrir une classe supplémentaire. Nous nous retrouvons donc avec des classes surchargées et des institutions qui nous mettent des batons dans les roues. A rajouter à une école en travaux, 4 nouvelles collègues débutantes qui vont prendre leurs marques dans ce bazar. .. réponse de notre ministre : chanter le jour de la rentrée. On voit où est l’urgence ! A diffuser 🙂

Jean-Michel Blanquer vous souhaite de bonnes vacances

Hier, le ministère a envoyé à l’ensemble des professeurs une lettre de Jean-Michel Blanquer pour leur adresser directement un message. La lettre est diponible si dessous.

Alerte Spoiler : dans cette lettre, vous ne verrez pas :

  • le gel du point d’indice
  • le retour de la journée de  carence en cas d’arrêt maladie
  • un seul mot sur les rythme scolaire
  • et encore moins sur le fait qu’il y a une crise de recrutement
  • que la mise en place des CP à 12 élèves par classe en REP+ et sa généralisation est infaisable du fait d’un manque de moyens humains….