Je l’avais oubliée celle-là, mais elle me tombe dessus alors que je feignasse sur une copie qui me dit : “Le bonheur, c’est le bonheur”. Elle est revenue telle l’enfant prodigue partie trop longtemps tenter l’aventure chez les autres, j’ai nommé : LA CRÈVE DES VACANCES. Eh, oui, en fonctionnaire éthique et responsable, j’attends bien souvent les vacances pour tomber malade.

Alors comme j’ai six mois de vacances dans l’année, je vous dis pas le trou de la Sécu !

0

Mon secret de feignasse ? L’ampoule basse consommation.
Quand je suis arrivée dans ma zone en PACA en tant que TZR, j’ai emménagé dans une petite maison de village. J’ai une pièce qui me sert de bureau et qui donne sur la rue. Quand je bosse tard le soir, j’ai mes voisins qui me le font remarquer car ils voient la lumière.
Et là, astuce de feignasse ! J’allume même si je suis en train de buller devant la téloche…J’impressionne quoi….
Par contre, je vous conseille les led de chez Casto, y’a tout ce qu’il faut… ça évite de plomber le budget électricité…

0

Faut quand même que je la raconte celle là ! J’ai entendu, il y a quelques années, un papa qui grondait sa fille lui dire :
“Faut travailler à l’école, sinon, quand tu seras grande, tu ne pourras pas avoir un métier de princesse comme la maîtresse.  Tu devras travailler dur !”
Feignasse ou Princesse Glandouille ?  Qui dit mieux ?

0

Bonjour à tous. Je ne suis pas une feignasse (ben non je suis mère au foyer) mais mon mari oui et depuis 35 ans. Vous dire son temps de glandouille. En vous lisant j’ai eu du plaisir en me disant que vous êtes bien tous les mêmes. Vous ne comptez pas vos heures de prépa. Vos vacances, enfermés dans vos bureaux à vous demander si vos élèves vont comprendre. Et j’en passe. Moi je veux vous féliciter tous de votre courage, de votre volonté à vouloir continuer. Moi grâce à vous, je suis devenue psy sans le vouloir. A écouter mon mari tous les soirs, à lui faire garder le moral. Alors à vous tous, continuez à être de grosses feignasses et à faire en sorte que le monde soit un peu meilleur grâce à vous.

PS: pas facile de vous écrire… il faut ne pas faire de faute….

0

Petit souvenir de feignasse. Feignasse de nuit. Un jour, je rends les copies du brevet blanc de français (genre la copie qui nécessite bien 30 minutes au moins de correction quand tu débutes ; tu multiplies ça par 27 élèves et tu en arrives presque à remercier les élèves qui n’ont pas répondu à toutes les questions ; t’as même presque envie de leur filer un joli point bonus avec des petits cœurs pour t’avoir évité 30 minutes de boulot chez toi, le soir, alors que t’aurais pu glander devant un programme quelconque à la télé). Un élève, l’air perplexe, lève la main et me demande :

“Madame, vous avez corrigé les copies tard le soir, non ?

– Euh oui pourquoi ?

– Parce que vous n’avez pas fini d’écrire mon appréciation !”

Je m’étais carrément arrêtée au milieu d’un mot et d’une phrase… trop feignasse pour finir, bien sûr ! 🙂

0

Chers amis feignasses.

Parce que mine de rien, la récompense vient souvent de nos élèves. Même s’ils sont parfois difficiles, eux savent bien souvent apprécier les efforts que nous faisons pour eux. Voici un mail reçu d’un ancien élève de collège il y a quelques semaines. On devrait faire une compilation et l’envoyer à ceux qui pensent que nous ne sommes qu’une bande de fainéants !

Feignasses peut-être mais parfois nous marquons tout de même vos charmants bambins !

14650495_10209298356708781_6524286968995497951_n

0