Rentrée 2017 : une reprise sous tension

La rentrée scolaire 2017 ne se passe aussi paisiblement que le ministère semble vouloir le faire croire. Un peu partout en France, différents mouvements de grogne s’élèvent contre les conditions dans laquelle se déroule la rentrée. Et chose inédite ce ne sont pas les enseignants seuls qui mènent la grogne mais bien les élus et les parents qui prennent les devants de la contestation

La rentrée dans les DOM-TOM (un prochain article sera consacré aux DOM-TOM, n’hésitez pas à laisser des informations en commentaire) laissait déjà paraître les difficultés rencontrées aujourd’hui.

La fin des contrats aidés pose de nombreux problèmes :

  • De nombreux maires sont dans l’incapacité d’accueillir convenablement et selon les règles de sécurité dans les écoles primaires
  • et de nombreux élèves se retrouvent sans AESH. Dans ces conditions, l’accueil des élèves en situation d’handicap en milieu  scolaire ordinaire est impossible sans nuire à l’élève, l’enseignant et la classe
  • Un manque d’assistants d’éducation et d’agents d’entretien se fait ressentir dans de nombreux collèges et lycées
  • Les contrats aidés dans le primaire concernaient des tâche de secrétariat ce qui soulageait la direction et permettait à l’école d’être plus facilement joignable.

Les effets du redéploiement des remplaçants et des maîtres du PDQMC se font cruellement ressentir dans les autres classes : Classes à plus de 35 élèves, fermetures de classe, manque de remplaçants etc…

Ne pouvant traiter chaque situation individuellement, nous avons fait le choix de regrouper les informations de façon géographique sous la forme d‘une carte afin, d’une part d’avoir une vision d’ensemble des mouvements de grève, et d’autre part que chacun trouve l’information locale qui le concerne.

carteN’hésitez pas à signaler en commentaire d’autres situations à rajouter à cette carte ou bien à le faire vous même. Il suffit de mettre une épingle, de mettre le titre et une description. Enregistrez et le tour est joué !

7 réflexions sur “Rentrée 2017 : une reprise sous tension

  1. CULIN dit :

    Île de La Réunion, au Tampon plus précisément, manifestations et grèves depuis la rentrée qui, d’ailleurs, a dû être reportée (22/08 au lieu du 17/08). Beaucoup d’enseignants sont en situation difficile car, ils ne peuvent mener à bien leur mission de service public (arrêts maladie sans possibilité de remplacement car pénurie de remplaçants). Pour l’heure, juste un petit déblocage avec 1 ATSEM pour 2 classes de maternelle mais ce sont des contrats qui prendront fin en décembre, sachant que d’autres signés il y a quelques mois, s’achèveront dans les prochaines semaines. Certaines écoles n’ont plus de secrétaire, des enfants en situation d’handicap se retrouvent sans AVS.
    Le Recteur a refusé le passage à 4 jours alors que 17 communes/24 et les différents conseils d’école en avaient émis le souhait. Les différentes administrations se renvoient la balle sur la question de la suppression des contrats aidés. Aucune table ronde possible alors que les enseignants et les syndicats sollicent une discussion avec les autorités pour trouver des solutions pérennes. Le constat est lamentable : au-delà des considérations politico-économiques, ce sont les élèves et donc, les enfants, qui font les frais de ces décisions… ou plutôt, ce manque de réaction.

    J'aime

  2. Anonyme dit :

    CLasse ULIS Du collège de St Chély d’apcher en Lozere semble extensible!!!!! Plus d’
    Élèves que prévu et pas assez d’AVS
    Hier par exemple 3 élèves d’ULIS dans ma classe de sixieme sans aucune aide autre que la mienne ….Je ne suis pas formée évidemment….

    J'aime

  3. Maziere Dumas dit :

    Je ne sais pas comment ajouter une épingle… à Créon en gironde école de 13 classes: depuis deux ans la direction n’a qu’une demi décharge car fermeture d’une classe, conséquence : personne ne demande la direction. Quelques jours avant la rentrée une jeune collège sans formation de direction s’est dévouée… puis a appris que le poste d’EVS de la secrétaire n’était pas renouvelé ! Deux jours et demi par semaine nous n’avons personne pour ouvrir le portail, répondre au téléphone, appeler les parents dont les enfants sont absents sans justification… et faire toutes sortes d’autres tâches administratives. Et le reste de la semaine notre collègue dévouée va crouler sous le poids de devoir gérer plus de 300 élèves. Nous faisons notre possible pour l’aider mais au bout d’à peine deux jours je vois bien que ça risque de mal se terminer…

    J'aime

  4. Aurore dit :

    Dunkerque collège rep+ de 320 gamins avec service de cantine. ( Bâtiment de 3 étages, u’ gymnase + le réfectoire…)) Seul 2 personnels de cantine/ ménage ( 40h, 26h et 30h)… Elles sont depitees. Il en manque au moins deux….

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s