Pétition pour les AED

Les AED (assistants d’éducation) font partie du personnel précaire de l’EN. Pourtant leur travail est indispensable dans un établissement scolaire, notamment au niveau des relations avec les élèves. Ils gèrent les élèves quand ces derniers sont hors du cadre de la classe.

pétition aed

Voici toutes leurs missions :
– encadrement et surveillance des élèves, y compris à l’internat et à la demi-pension ;
– appui aux personnels enseignants pour le soutien et l’accompagnement pédagogiques ;
– aide à l’accueil et à l’intégration individuelle et collective des élèves handicapés et accompagnement des étudiants handicapés ;
– aide à l’utilisation des nouvelles technologies, notamment l’informatique ;
– participation à toute activité éducative, sportive, sociale, artistique ou culturelle complémentaire aux enseignements ;
– participation à l’aide aux devoirs et aux leçons.

Ils travaillent sous l’autorité du conseiller principal d’éducation  (CPE) qui leur délègue une partie de ses missions notamment :
– la saisie des billets d’appels et des relevés d’absence et les appels téléphoniques relatifs à ces absences. ;
– les diverses reprographies ;
– l’actualisation de l’affichage ;
les appels téléphoniques relatifs aux absences.

Recrutés avec un niveau  minimum  BAC, les assistants d’éducation sont des personnels contractuels de l’Etat recrutés pour une durée maximale de 3 ans, renouvelable plusieurs fois dans la limite d’une durée totale de 6 ans. Le contrat comporte une période d’essai, d’un douzième de la durée du contrat, au cours de laquelle les 2 parties peuvent rompre le contrat sans motif, ni préavis, ni indemnité.

Ils peuvent être embauchés à temps partiel ou complet. Leur temps de travail est encadré par le décret n°2000-815 du 25 août 2000, qui fixe à 1607 heures annuelles  la charge d’un AED à  temps complet. Ils exercent leurs fonctions sur une période effective comprise entre 39 et 45 semaines par an. En internat, chaque nuitée est assimilée à 3 heures de travail.

Les assistants d’éducation sont rémunérés selon l’indice de rémunération 292 qui porte leur salaire autour de 1115€ nets au 13 janvier 2012 pour un service à temps complet.

Par cette pétition, ils demandent à être mieux reconnus et qu’il soit possible que leur contrat puisse devenir un CDI (comme dans l’enseignement privé).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *