Il voulait apprendre à enseigner, mais se trompe et s’inscrit à l’ESPE.

Formation ou not formation ?

Réseau d'Information Prioritaire

espe-1

L’année semble terriblement longue pour Grégoire, futur professeur de français, qui rêvait d’apprendre le métier d’enseignant mais s’est retrouvé, suite à une erreur d’étourderie, inscrit à l’ESPE (École Supérieure du Professorat et de l’Enseignement) :

« Je voulais vraiment suivre une formation solide, qui puisse m’inculquer les bases de l’éducation, nous confie l’étudiant désemparé. Je ne m’explique pas une telle négligence de ma part. »

Pour sa collègue, Noémie, il est important de rester positif :
« Les gens sont médisants. Je suis, personnellement, ravie de rédiger un mémoire de huit cents pages, le soir, quand je rentre d’une longue journée de travail. Cela me permet de ne jamais perdre contact avec le métier, qui me suit à chaque heure, chaque minute, chaque seconde de mon existence. Cela m’a également donné l’occasion de faire le tri parmi mes amis et les membres secondaires de ma famille. »
Pourtant, la jeune…

View original post 193 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s