L’échec du modèle suédois et britannique

Pour faire suite à notre précédent article sur le naufrage de l’évaluation par compétences à l’étranger voici quelles sources et pistes de réflexions intéressantes.

Le chèque éducation avec le libre choix parental, l’autonomie totale laissée aux écoles, le management local, la toute puissance du chef d’établissement, tout cela a été expérimenté en Suède et a échoué .

En effet, au lieu de favoriser l’égalité des chances, ce modèle a creusé l’écart entre les élèves et dégradé le niveau et la qualité de l’enseignement selon un rapport de l’OCDE.

Le modèle de l’école gratuite en Suède est de moins en moins performant. Pour le site Eduveille il est même en faillite.

 

eduveille

Sur Arte un article sur l’échec de la privatisation de l’école  en Suède où si les parents soutiennent leur modèle scolaire, l’intrusion de l’entreprise  dans l’école ne passe pas.
Les Britanniques espèrent que leurs académies réussiront là où les « Friskol » ont échoué. Ils ne comprennent pas que c’est le modèle anglo-saxon et scandinave qui éduque par l’acquisition de compétences qui est en échec .

L’exemple est flagrant avec les mauvais résultats en maths    et le faible niveau des écoliers anglais.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s