Les nouvelles technologies et leurs contraintes…

Je viens de découvrir votre site et je tiens à apporter ma contribution à travers une anecdote concernant les nouvelles technologies et leurs contraintes sur le métier d’enseignant, chose que beaucoup de gens ne voient pas :

Un samedi soir d’hiver, bien au chaud à la maison, l’ordi sur les genoux, je fais ma visite quotidienne de l’ENT (Espace Numérique de Travail) mis en place par ma circonscription, avant de regarder un film avec ma compagne.
Il est 21h, A m’envoie un message pour savoir s’il y a des devoirs. Je lui réponds qu’il n’a qu’à regarder sur son cahier de texte.
21h10 : Ma compagne me fusille du regard car je suis toujours sur l’ordi et elle attend pour lancer notre film. Je lui dis que je n’en ai pas pour longtemps, 5 mn au maximum. Entre-temps, A me répond qu’il n’a pas copié ses devoirs. Je lui conseille de regarder sur le cahier de l’ENT.
21h15 : A me répond qu’il a trouvé les devoirs mais qu’il ne trouve pas la leçon à apprendre et qu’en plus il a oublié son cahier à l’école. Je lui explique que ce n’est pas grave, qu’il a le cahier multimédia pour apprendre sa leçon. Ma compagne, fatiguée d’attendre, lance le film. Je lui dis que je n’en ai plus pour longtemps et que ce n’est pas grave. Silence de sa part… Le chat sur ses genoux me regarde de travers, l’air de dire : tu vas t’en mordre les doigts…
21h25 : A me renvoie un message. 2 autres élèves, B et N me signalent qu’il manque sur le cahier multimédia de français la leçon à apprendre pour lundi… Mea Culpa, je leur avais dit vendredi que je la mettrais le soir même sur l’ENT. Mais, avec le conseil d’école et ses 3 heures de réunion, ça m’était sorti de la tête…
Je fouille dans mon cartable pour chercher les écrits des élèves servant pour la leçon (schémas, textes et cartes mentales).
22h : Ma compagne fait comme si je n’existais pas et regarde tranquillement le film. Note à moi-même : Un bouquet de roses pour se faire pardonner, ça peut aider ? Pendant ce temps, je scanne les écrits des élèves et les mets sur l’ENT. Je peaufine la mise en page. Crotte ! J’ai oublié la vidéo d’un groupe…
22h30 : Je m’énerve sur l’ordi, je n’arrive pas à mettre en ligne la vidéo. Mon cerveau carbure à fond pour trouver une solution. Toutes mes compétences en informatique sont mises à rude épreuve.
22h45 : Solution trouvée ! Vidéo mise en ligne ! J’envoie un message à A, à B et à N pour leur dire que c’est bon. Ils pourront apprendre leur leçon.
22h50 : Je lève la tête de l’ordi et je vois sur la télé défiler le générique de fin. J’ai manqué la plus grande partie du film. Ma compagne se lève et part se coucher sans un mot. Le chat me regarde à nouveau et avec une sorte de moue malicieuse, s’enfuit en courant dans la chambre et va prendre sa place, comme toutes les nuits, sur le lit…
23h : J’éteins l’ordi partagé entre culpabilité d’avoir fait passer mon travail avant ma vie personnelle et sens du devoir accompli.
Conclusion : Lundi matin, évaluation sur la fameuse leçon. B et N ne l’avaient pas apprise, prétextant qu’ils n’avaient pas eu le temps… Dure semaine qui commence…

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *