Voilà voilà.

 

Les profs travaillent six mois par an… paraît-il…
Donc donc donc… récapitulons:
Je bosse devant élèves, je bosse le week-end pour préparer ma semaine, je bosse comme cet été jusqu’au 6 juillet avec élèves, et ensuite jusqu’au 25 juillet chez moi car il faut bien préparer sa rentrée, je recommence fin août, vers le 25, pour la paperasse des réunions, je bosse les lundis soir avec les élèves qui ont des difficultés jusqu’à 17h30 et ensuite j’enchaîne avec les rdv parents jusqu’à 18h y compris en semaine car les parents ne sont dispos que tard ce qui induit de rester plus tard aussi et je bosse durant minimum 6 jours lors des vacances dites intermédiaires…

Je dois subir la vindicte des parents et dieu sait si avec la crise ils sont agressifs… Sans compter les réunions et les papiers pour la direction ou l’inspectrice… Je suis la première à dire que le système est mal fait comme pour la rentrée de cette année scolaire où je n’ai eu les élèves que deux heures alors que j’ai passé la semaine à l’école (j’ai bossé bien entendu mais pour la paperasse…).

On croule littéralement sous les documents à lire, les nouveaux programmes pondus on ne sait comment, sous les dossiers et les demandes administratives et de ce fait on est mort avant d’avoir atteint la classe…

J’aime mon métier mais… J’ai un bac plus 5… qu’on ne vienne pas me dire que c’est pour le fric ou les vacances que je fais ce métier car… Même en vacances, on reste prof et on travaille !

J’invite ceux qui pensent qu’on est des glandeurs à passer une journée dans des classes.

On verra votre patience et votre courage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *